lunettes-en-ligne

Opération des yeux au laser : est-ce douloureux ?

La chirurgie des yeux au laser est pratiquée depuis maintenant un peu plus de 30 ans. Elle est aujourd’hui devenue d’une des interventions chirurgicales les plus effectuées dans le monde. Pour autant, certaines personnes hésitent encore à y recourir, par peur notamment des éventuelles douleurs causées par ce genre d’opération. Compte tenu de toutes les idées reçues et des mythes entourant ces interventions, voici un petit guide pour vous aider à y voir plus clair.

Une intervention chirurgicale indolore

Il existe deux principales catégories de chirurgie des yeux au laser, mais les méthodes utilisées pour chacun d’entre eux sont plus au moins semblables. Le praticien effectue d’abord une anesthésie locale en distillant des gouttes spécifiques dans les yeux. Hormis les yeux, les paupières se retrouvent aussi totalement insensibilisées, et ce pendant toute la durée de l’opération.

Le patient pourrait ressentir de l’inconfort dû au passage du laser. Le chirurgien peut aussi avoir à utiliser un écarteur à paupières, amplifiant la sensation de gêne. Mais en dépit de ces éventuels désagréments, l’opération est quasiment indolore. De plus, l’intervention ne dure que 15 minutes par œil, la sensation de gêne est donc tout à fait supportable, même pour les patients les plus sensibles.

L’opération laser par LINSK

Si le traitement des yeux au laser est totalement indolore, des douleurs postopératoires peuvent survenir en fonction de la méthode d’intervention. La chirurgie laser par LINSK est la plus répandue en ce moment. Et pour cause, elle occasionne des douleurs moindres. Ici, c’est la gêne due à l’anesthésie qui est désagréable. Mais ces effets s’estompent rapidement quelques heures après l’intervention.

En recourant à une chirurgie laser par LINSK, les patients pourront retrouver leur quotidien dès le lendemain. Ils devront néanmoins continuer à distiller des collyres lubrifiants ou anti-inflammatoires dans leurs yeux pendant au moins une semaine. À noter que ce traitement laser comporte des contre-indications.

L’opération laser par PKR

Avant le traitement laser par LINSK, la chirurgie par PKR était la méthode la plus répandue. Cette procédure nécessite d’enlever la partie superficielle de la cornée. Mais elle a depuis été peu à peu délaissée, car entrainant des douleurs postopératoires relativement importantes par rapport à l’intervention laser par LINSK. Cependant, les praticiens continuent de recourir à cette méthode de chirurgie en fonction des patients.

En effet, certaines caractéristiques de l’épithélium rendent parfois impossible l’intervention laser par LINSK. Le traitement par PKR est donc la seule option envisageable. Hormis les douleurs oculaires postopératoires, les patients ayant subi cette opération peuvent aussi souffrir d’une vision trouble, due à une inégale perception visuelle entre l’œil gauche et l’œil droit. À cause de ces maux, les patients ne peuvent pas retourner à leurs occupations dès le lendemain de l’opération, comme c’est le cas pour l’opération laser par LINSK. Ils doivent suivre un traitement spécifique pendant au moins trois jours.

Quitter la version mobile